Depuis maintenant deux ans, Théophile se "transforme" et en particulier parce qu'il travaille beaucoup (travail scolaire mais également habiletés sociales, activité sportive, etc...)!

Entre ses cours avec Maman et ses séances avec l'accompagnante, ses journées sont bien remplies. Il râle parfois mais il semble se rendre compte aussi qu'il retire les bénéfices de ses efforts... Alors tout bien pesé, il est dans l'ensemble plutôt satisfait de tout ce qu'il sait aujourd'hui et dont il n'avait même pas idée hier!!!

Les changements ne sont pas seulement perceptibles "intellectuellement" mais bien visibles "physiquement" également. Voici deux photos de lui à un an d'intervalle:

d_couverte_de_petit_pirate

       Théophile petit pirate!  

                      DSC04740

 Théophile "tout sourire" (J'adore ses grosses joues!)

Je vous laisse juger de la transformation !

Attention, pas mal de signes continuent de nous rappeller que Théophile est autiste et le restera. 

Mais chaque petit pas lui ouvre la perspective d'une vie la plus autonome possible...Pour le reste, nous avons appris à composer!!!

Lorsque le questionnaire auquel les filles répondent (pas très rapidement c'est vrai!) a traité de leur organisation de travail, certains ont souhaité savoir comment cela se passait concrètement avec Théophile. Alors, je vais vous le dire...

Les journées de Théophile sont assez immuables et là aussi, nous avons appris à l'accepter jusqu'à nous apercevoir qu'il était presque capable de se "régler" quotidiennement sur un emploi du temps qu'il connait par coeur.

Lever entre 7h30 et 8h00, petit déjeuner devant quelques dessins animés (classiques, pas violents, ceux-là, il les fuit - et puis nous n'avons pas encore réussi à le décider de venir déjeuner avec nous...) avec ses petits gâteaux et son verre d'eau (ça fait un peu régime pénitentiaire mais c'est lui qui l'a choisi - je passe sur la marque inchangée et "inchangeable" depuis des mois des petits gâteaux et sur le niveau d'eau dans le verre!). Il est aujourd'hui également capable de se préparer ce petit repas frugal tout seul !

Passage dans la salle de bain: il y a quelques mois, nous devions rester à côté de lui pour qu'il "n'oublie" pas de s'habiller! Aujourd'hui, il s'habille seul, choisit ses vêtements, prépare le dentifrice sur la brosse à dents, se lave les mains seul et appelle pour le brossage (en plus, il a une dysplasie dentaire qui demande la plus grande vigilance au niveau de l'hygiène : nous nous en chargeons donc!).

Ensuite, c'est parti !

Au début, je n'ai pas cherché à mettre en place une organisation particulière pour le travail scolaire. Difficile pour lui de se rendre compte de ce qu'était une feuille, un crayon alors j'ai juste cherché à faire en sorte qu'il reconnaisse chacune des activités comme quelque chose qui s'inscrivait à un moment précis de la journée. Histoire en même temps de lui faire entrevoir les notions basiques de "matin", "midi", "repas", etc... Petit à petit, il s'est approprié les outils et le temps alors j'ai réfléchi à quelque chose de simple et d'utile pour lui permettre d'accéder à une certaine autonomie.

J'ai longtemps cherché des banettes à poser sur sa table de travail et qui lui permettraient de se représenter chaque domaine d'apprentissage que j'avais découpé comme suit:

1) Je m'organise

2) Lecture compréhension / Ecriture-dictée / Grammaire - Orthographe - Conjugaison

3) Mathématiques: activités numériques / activités géométriques / Logique

4) Poésie / Découverte du monde: le vivant, la matière / l'espace, le temps

Nous avons depuis peu mis en place une activité "panneaux" mais qui n'entre pas dans les banettes parce que les feuilles sont géantes!

Donc et bien sûr, je n'ai pas trouvé dans le commerce les dites banettes alors j'ai bricolé et voilà le résultat qui satisfait Théophile et en plus, qui est très pratique:

DSC04550

Ce sont en fait des boîtes d'archives standard: Théophile a tout sous la main! La première activité est placée en haut et la dernière de la journée en bas. Pratique pour lui, même si maintenant il peut passer aisément d'une banette à l'autre et...dans le désordre.

Avec les étiquettes placées à gauche, Théophile visualise parfaitement la matière et l'activité. Et lorsque l'année est terminée, les supports achevés sont prêts à être archivés (et tout ça pour un coût assez modique!).

Sitôt au travail, il colle l'étiquette du jour sur une bande de canson placée sur le mur:

DSC03758

J'en avais déjà parlé dans un précédent billet (mais sur "Théo...tiste", je crois): la récompense du mois apparait en bas du carton ainsi que les dates importantes (sorties, anniversaires, RDV chez le médecin, venue de la psychologue-superviseuse...). On va dire qu'aujourd'hui Théophile n'en aurait presque plus besoin mais il a transformé ça en "rituel" en bon autiste qui se respecte. On joue le jeu, c'est un détail!

Puis il prend connaissance de ce qu'il a à faire: j'essaye maintenant de ne pas mettre d'un jour sur l'autre tout à fait les mêmes activités pour tester la "rigidité" de Théo. Sa réaction dépend des jours...et peut-être du sens du vent, tellement parfois ses arguments pour rejeter telle ou telle activité sont irrationnels! Mais globalement, ça va mieux de ce côté-là...

Son programme se presente ainsi:

DSC04767

J'ai pioché cette idée sur le blog de Clémence:

http://blogclemence.canalblog.com/archives/quotidien/p10-0.html

Sa maman utilisait le même principe pour toutes les activités liées au passage dans la salle de bain. Chaque fois que Clémence avait fini une tâche, elle appliquait un "OK" qui se scratchait sur la feuille. Je me suis dit que si je souhaitais que Théophile devienne autonome dans son travail alors il faudrait que ce travail soit hyper structuré. Au début, il collait les "OK" parce qu'il refusait d'écrire. Aujourd'hui, il les écrit chaque fois qu'une activité est finie!

Les gribouillis en rouge, c'est moi! ce ne sont pas des notes, ni même des appréciations (horreur!), j'inscris simplement tout ce qui me vient: les astuces auxquelles je pense, les activités à prévoir, les activités à retoucher...

Il écrit également la date du jour. C'est d'ailleurs la première tâche écrite qu'il a accepté d'effectuer et au début, ça a été très dur. J'ai souvent entendu: "Non, je sais pas écrire, j'y arrive pas!".

Depuis peu, j'ai prévu une ligne supplémentaire pour qu'il inscrive la date en anglais (à sa demande!). Il s'est découvert un intérêt tout particulier pour les langues étrangères. On commence par l'anglais, histoire de ne pas tout mélanger...

Il enregistre sa météo au dos de la feuille (le matin et l'après-midi). J'ai fait un petit carton qu'il utilise pour indiquer l'état du ciel puis il descend relever la température sur la station météo dans le salon.

DSC04539

C'est simple et ça l'amuse beaucoup!

Avant de commencer vraiment le travail et pour favoriser sa concentration (c'est un vrai problème chez beaucoup de TED!), nous jouons. Il peut choisir son jeu, le plus efficace étant celui où il rencontre le plus de réussite. Ici, nous avons opté pour le morpion (les parties sont courtes et nous pouvons ainsi les multiplier autant qu'il le souhaite):

DSC04745

Ce jeu est à Lucie (c'est un objet de décoration mais Théophile l'a adopté alors elle lui a laissé!)

Nous jouons également à Othello mais là, la partie est plus longue! En général, on le garde pour la fin de la journée de travail. Il sait qu'il peut ensuite aller jouer avec sa WII donc il s'applique!!!

Je me suis rendu compte aussi (avec l'aide de la psychologue superviseuse) que l'essentiel était de lui offrir une succession d'activités très structurée. D'abord parce que cela le rassure, ensuite parce que sa difficulté à envisager les choses dans leur globalité rend obligatoire cette organisation qui peut paraître rigide à certains mais qui donne des résultats assez intéressants. Il est ainsi capable aujourd'hui de déterminer si telle activité relève du domaine des mathématiques, du français ou de l'éveil...Sa compréhension s'est trouvée grandement favorisée par cette structuration que nous avons mise en place également dans tous les domaines de la vie. Ainsi avec des activités régulières et immuables, il a pu (avec le temps!) en accepter d'autres qui n'avaient pas été forcément prévues au départ et qui n'apparaissaient même pas dans son programme du jour. 

Cette façon de travailler ne m'était pas habituelle: avec nos filles aînées, cette rigidité n'a jamais été présente et finalement, on travaillait sans même penser qu'une connaissance nouvelle puisse poser problème. Avec Théophile, on sait que rien n'est gagné, qu'il faudra peut-être remettre une activité à plus tard, ou la présenter différemment parce qu'elle n'est pas adaptée à sa manière de penser. A l'inverse, on peut être tenté d'anticiper de façon "négative" son attitude face à une tâche et s'apercevoir que comme il le dit lui-même "ça n'a pas été très compliqué"!

Déroutant, c'est bien le mot... et remise en question de tous les jours.

Nous aurions pu faire le choix du CNED (qui propose des programmes adaptés aux enfants avec handicap) mais après lecture du contenu, nous nous sommes rapidement aperçus que c'était très éloigné des compétences (de l'époque!) de Théophile.

Notre expérience d'école à la maison avec nos filles nous a offert une bonne connaissance du fameux socle des connaissances qu'un enfant doit avoir acquis à 16 ans (je ne comprends toujours pas comment ce socle peut s'appliquer à un enfant handicapé avec des difficultés langagières majeures et un trouble autistique! Même si le contrôle pédagogique annuel doit "tenir compte de l'âge et de l'état de santé de l'enfant"!)...

Alors il semblait évident que du sur-mesure conviendrait mieux à Théophile aidé aussi par les intervenants qui l'accompagnent.

J'ai acheté dans le commerce pas mal de supports (certains très chers!) mais aucun n'était vraiment adapté aux difficulté de notre fils. Seule une collection a trouvé grâce aux yeux de Théophile et ce n'est pourtant pas la plus chatoyante au premier regard. Mais très claire, structurée (toujours!), c'est celle-là (et en plus, elle ne coûte pas cher du tout...).

DSC04792

Collection "Connaître" (Géométrie/ Le vivant-La matière/Espace-Temps)

Je n'ai souvent gardé que les illustrations d'autres ouvrages plus onéreux (ça me fait toujours un peu mal de "taillader" dans un manuel mais bon!)... Pour le reste, je réfléchis, je trace des esquisses, je rature et je recommence jusqu'à ce que cela me semble convenir au niveau de compréhension de Théophile. Je pourrais trouver des fiches "toutes prêtes" mais j'aime ce travail de recherche et Théophile est sensible au fait que je lui dise: "ça, c'est pour toi, on va le faire ensemble lorsque j'aurai fini de le préparer!".

J'ai un grand cahier "préparatoire" et des tas de petites feuilles où les activités sont couchées en un premier jet avant d'être retouchées!

DSC04788

Une esquisse d'un panneau sur le calendrier (que Théophile a terminé

et que je  présenterai plus tard dans un autre billet)

DSC04789

Fiches "préparatoires" à des activités de révision (géométrie)

Contrairement à Théophile, j'ai besoin d'avoir cette vue d'ensemble des activités qui lui seront proposées. J'essaie d'établir un lien entre toutes (cette "transversalité" dont parlent les inspecteurs de l'Education nationale!). Nous allons ainsi étudier le système solaire et apprendre dans le même temps la très jolie chanson du groupe "Indochine": "J'ai demandé à la lune" que Théophile adore (version originale!). La dictée pourra ainsi porter sur les planètes et nous étudierons en lecture/compréhension l'ouvrage suivant: "Si la lune pouvait parler".

DSC04791

"Si la lune pouvait parler" - Kate Blanks (Gallimard Jeunesse)

Dans cette partie, je vous ai présenté le type d'organisation qui a été mis en place. Il m'est arrivé de penser qu'elle pouvait s'adapter également à un enfant "normal". Mais si cette exigence de structuration est évidente et indispensable chez un enfant TED, elle me paraît avec le temps peut-être un peu trop "rigide" pour un enfant qui n'aurait pas de difficultés particulières. Mais dans le cas d'un enfant avec des troubles de l'attention, c'est peut-être une méthode intéressante également...

Donc, la prochaine fois, je vous parlerai d'une activité indispensable à Théophile: la lecture/compréhension...

LaMaman